Le déshonneur de la politique française

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Les plus grandes villes françaises, Marseille, Lyon, Bordeaux, Strasbourg, en plus de Paris, tombées aux mains des Verts; un taux de participation de 40% en moyenne, 38% à Paris, dénotant le dégoût et l’indifférence populaire à la chose publique; la poursuite du naufrage narcissique élyséen au prix de la déliquescence continue du pays; la trahison banalisée, normalisée, valorisée; l’idée même de fidélité, fidélité aux convictions, fidélité aux amis, anéantie : la vie publique française poursuit sa chute dans un gouffre d’indignité.  Qui imagine le Général vendre son âme pour un maroquin? La IIIe et la IVe République disiez-vous? Mais qui imagine Jaurès, Millerand, Clemenceau, Poincaré, Tardieu, Herriot, Blum, Auriol, Pinay,  Bidault, PMF, etc. vendre leur âme à l’adversaire politique avéré pour un maroquin? Dans l’indifférence, l’aveuglement, l’abrutissement général, la politique française poursuit sa désintégration. Elle pourrait faire naufrage dans l’honneur comme ces capitaines qui choisissent de ne pas quitter le…

Voir l’article original 16 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :