Les irresponsables

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

L’audition de Mme Buzyn, ancienne ministre de la santé devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale était pleine d’enseignement. Elle n’avait rien à se reprocher. Depuis le début, tout s’était parfaitement passé. Tout avait été correctement anticipé, maîtrisé, sans le moindre doute, sans la moindre faille.  Il en est ainsi de l’ensemble des acteurs de cette crise. Les choses ont été impeccablement gérées par tout le monde. Depuis le début des événements, pas l’once d’un regret, d’une excuse. Tout le monde est merveilleusement droit dans ses bottes. Du passé, faisons table rase. Oublier, tout peut s’oublier. Ils sont toujours là, tous, sans le moindre état d’âme. Les cotes de popularité remontent aussi vite qu’elles ont chuté. Celle du Premier ministre suit une courbe ascensionnelle vertigineuse dans l’extase médiatique. Les fautes de communication n’ont jamais existé.  Le 11 mars, cet appel délirant aux Français en pleine pandémie, à ne pas avoir…

Voir l’article original 275 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :