Pour le Nobel d’économie Esther Duflo, « l’ISF n’aurait jamais dû être aboli »

Le blog de Raymond Combaz

La professeure au Massachusetts Institute of Technology (MIT) estime que les revenus des grandes richesses ne sont « pas imposés comme les revenus des salaires ».

L’économiste Esther Duflo, Prix Nobel d’économie 2019, s’est déclarée favorable au rétablissement de l’ISF en France, mesure qu’elle juge « raisonnable » pour taxer les revenus de la richesse « au même titre que les salaires ». « Mon opinion sur l’ISF, c’est qu’il n’aurait jamais dû être aboli. Aujourd’hui, je pense donc qu’il faut qu’il soit rétabli », a affirmé sur RTL la professeure au prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT).

« L’impôt sur la richesse est un impôt raisonnable, pas du tout extrême ou radical », a assuré l’autrice, avec son époux Abhijit Banerjee, du livre Économie utile pour des temps difficiles, paru ce printemps aux éditions du Seuil. Selon Esther Duflo, les revenus des grandes richesses ne sont effectivement « pas imposés comme les revenus des salaires ».

maxresdefault

« Il faut…

Voir l’article original 295 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :