Ces « Nantis » de cheminots angevins des années 30!

6bisruedemessine

Alors que la crise sociale née de l’inutile et dangereuse réforme du système des retraites n’en est certainement qu’à ses prémisses après plus d’un mois de grève, j’imagine la fureur des pourfendeurs « d’amalgame » devant la publication, ici et maintenant, de ces quelques clichés, exhumés d’outre-tombe, de cheminots angevins de l’entre deux guerres, syndiqués de la C.G.T.U. proche du Parti communiste français fondé à Tours en 1920.

Quasiment tous sont d’anciens combattant de la première guerre mondiale. Ils ont payé de leurs personnes, les utopies mortifères de ceux qui voulurent la tuerie de masse ou ne surent l’endiguer, et dont fut victime toute l’Europe et une grande partie du monde. Parmi ces syndicalistes, qui ont fait courageusement leur devoir sous l’uniforme de « poilus », mais désormais désabusés par l’inconséquence des hommes politiques, figure mon grand-père, Marcel Pasquier (1892-1956).

Je conçois que ce rappel photographique – en soi anodin – des engagements de…

Voir l’article original 573 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :