Coup de grâce !

rueaffre2

Et dans le tumulte des lacrymos, des charges bestiales des milices, des visages défigurés, des corps tuméfiés, mutilés, de la propagandastaffel en boucle, des interviews d’opposants comme des gardes à vue, du mensonge d’état édifié en vérité solennelle, de la reconnaissance au faciès, du flicage, du fricage, du bourrage et matraquage de crâne… soudain comme en suspension un pur moment de grâce.

Et ce temps pétrifié de faire le tour du monde et de tout dévaster, des images maquillées aux éléments de langage, des mirages potemkine aux formatage des consciences, du story telling laborieusement agencé à coups de com’ frelatée et alors la légèreté de surgir de la pesanteur, la fragilité de la brutalité animale, la beauté de la barbarie policière et macronarde.

Et des petits rats éthérés sur le parvis, d’offrir au peuple, à la populace, diraient les méprisants de cette sinistre république, la magie de Noël, ces…

Voir l’article original 192 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :