Isabelle Fremeaux et John Jordan : « Les États ne supportent pas qu’on puisse vivre sans eux »

Le Comptoir

En 2007, Isabelle Fremeaux et John Jordan ont réalisé un périple de sept mois à travers l’Europe pour partager la vie de onze expériences anticapitalistes et horizontales allant de la production de biens à l’éducation, en passant par la sexualité et l’agriculture. Au-delà des expériences de lutte “exotiques” ou anciennes dont on s’inspire habituellement (les zapatistes du Chiapas, la Commune de 1871), il s’agissait de rencontrer des “utopies concrètes” dans un contexte qu’on comprend mieux historiquement et politiquement en tant qu’Européens. Près de dix ans après, nous sommes à notre tour partis à leur rencontre sur les terres de la ZAD bretonne arrachées à Vinci. Alors, le capitalisme a-t-il fini par gagner la partie ? Ou l’utopie distille-t-elle toujours le courage de penser et de faire un monde meilleur ?

UTOPIE, subst. fém. : Système de conceptions idéalistes des rapports entre l’homme et la société, qui s’oppose à la réalité…

Voir l’article original 3 724 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :