Un président peut-il dire n’importe quoi?

6bisruedemessine

L’univers des « grands de ce monde » est vraiment bizarre en cette veille du centième anniversaire de l’armistice de 1918.

Tout se passe comme si l’on assistait, de la part des chefs d’Etat, à un concours d’âneries destinées, avant tout, à satisfaire leur narcissisme ou des ego qu’ils peinent à canaliser…

Le problème, c’est que ces sottises en contradiction avec l’histoire contemporaine peuvent avoir des conséquences néfastes pour les peuples qui regardent, impuissants, ces gesticulations!

Dire comme l’a fait récemment Emmanuel Macron, président de la République Française, quelques jours avant une rencontre avec Donald Trump, président des Etats Unis que l’Europe devrait disposer d’une armée pour se défendre, – entre autres ennemis potentiels – des Etats Unis, est plus qu’une maladresse verbale à laquelle ce président entêté et boutefeu nous a déjà largement accoutumés. C’est une faute!

Brandir implicitement la peur d’un affrontement militaire avec notre indéfectible allié depuis la guerre…

Voir l’article original 474 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :