NOVEMBRE 1918 : ce que ni Macron, ni la bourgeoisie, ni les socialistes… ne commémoreront !

histoireetsociete

L’actuelle commémoration compassionnelle ne dira rien des responsabilités des antagonismes impérialistes qui ont conduit à la grande boucherie.

Ni de la trahison des socio-démocrates ralliés à l’union sacrée.

Ni des révoltes des soldats et des puissants mouvements de rejet de la guerre qui ont abouti à la révolution russe et aux mêmes mouvements réprimés dans le sang notamment en Allemagne avec là aussi la complicité active des dirigeants socialistes.
Ni donc des raisons profondes qui ont donné naissance aux partis communistes en rupture radicale avec les compromissions criminelles des socio-démocrates.
SILENCE donc sur ces événements et leur sens profond parce-que demeurent en notre époque les antagonismes d’alors, et les raisons d’en finir avec le vieux monde d’oppression et de guerre !

Rappelons donc que ce mouvement a aussi touché la France et que :

STRAS_DRAPEU

Depuis le traité de Francfort…

Voir l’article original 687 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :