Marguerite Duras : « Écrire, c’est hurler sans bruit »

« L’écrit ça arrive comme le vent, c’est nu, c’est de l’encre, c’est l’écrit, et ça passe comme rien d’autre ne passe dans la vie, rien de plus, sauf elle, la vie. » Des réflexions de Duras sur son propre geste d’écriture à sa pratique romanesque.
— À lire sur www.franceculture.fr/conferences/maison-de-la-recherche-en-sciences-humaines/marguerite-duras-ecrire-cest-hurler-sans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :