Dans le Loiret, l’Etat supprime un dispositif d’aide aux femmes battues

La préfecture du Loiret ne finance plus les deux assistants sociaux de l’Aidaphi qui intervenaient dans les commissariats et gendarmeries auprès des femmes victimes de violences conjugales. Le dispositif s’est arrêté le 1er juillet. La CGT fait part de sa « stupéfaction ».
— À lire sur www.francebleu.fr/amp/infos/societe/dans-le-loiret-l-etat-supprime-un-dispositif-d-aide-aux-femmes-battues-1499267948

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :